Une semaine sur une autre planète…

Il y a 2 petites semaines, nous sommes partis, en voiture partagée (blablacar!) les enfants et moi… pour nous occuper d’une maison dans la montagne (Cerdanya), son jardin, ses légumes, ses chats, son chien, ses poules et son canard…

14358992_10154053071642620_4606350403168763622_n.jpg

C’est une amie sur facebook, qui a posté qu’elle avait besoin d’un « house sitter » (je n’ai jamais essayé ce link, mais du coup, bien envie de m’inscrire!)… Je me suis tout de suite proposée… elle est ex-unschooler, ses enfants vont maintenant dans la petite école publique du village, dans la montagne… une trentaine d’enfants de tous les âges, qui circulent librement d’une salle a une autre ou dehors, des ateliers libres, des horaires flexibles, les âges tous mélangés… Moi une école comme ça je dis d’accord! 😉

Bref, on a dit ok! Niveau timing je pouvais l’organiser, j’ai rendu ma commande de robe médiévale juste avant de partir, et je bosse sur une robe de mariée depuis notre retour…

Une très bonne amie, Allona, et ses 2 enfants, se sont pris au jeu aussi… Il y avait de la place pour tout le monde, plus on est de fous plus on rit!

On est donc parti dans une voiture partagée, on est arrivés, un bus, pour monter jusqu’à un village, puis Marc, de la maison est venu nous chercher pour aller un peu plus haut, dans un petit village isolé, sans magasin, sans bar, mais avec leur petite école… 😉

On a retrouvé Allona, arrivée plus tôt, on a fait connaissance avec Susana et ses enfants, avec la maison, les animaux, les voisins… Les enfants ont tous joué ensemble… et Susana et Marc sont parti…

14370125_10154055826332620_6888898056004430177_n.jpg

Nous voilà avec un nouveau rythme, une ultra-dose d’oxygène (j’ai eu un bon mal de crâne pendant la première journée, le temps que je m’habitue!!), un paysage magnifique, des enfants qui jouent tout nus dans le jardin et la petite piscine, qui escaladent les chemins qui montent et descendent d’une prairie à un petit bois, qui jouent avec les chiens et chats… et s’occupent des poules… qui lisent, qui jouent dans la maison, qui regardent des films, qui préparent la table et nous aident a cuisiner… Une mini tribu qui se met a fonctionner comme sur des roulettes dès le début….

14355580_10154052844652620_5243850005360366300_n.jpg

Et cette facilité de vivre dans un cadre superbe, accompagnée d’une amie qui comprend, qui écoute et qui parle sur la même longueur d’onde, sans sous-entendu, sans traduction, sans silences bizarres, sans stress…

Allona… tu es un amour…

ohne sig-3429.jpg

Moment magique, déconnection totale…

Enfants en synchronisation avec la nature, avec nous… On a eu quelques moments de stress avec les petits, normaux, quand on voulait sortir et eux voulaient rester, ou vice versa, mais les solutions se sont trouvées à chaque fois en moins d’une minute, les « crises » se sont évaporées avec amour et tendresse…

On a même fait de l’autostop, avec 4 enfants de 4, 5, 7 et 7 ans, un chien, et des sacs!

14359036_10154050091187620_863534984699836386_n.jpg

Le départ et le retour furent assez poignant… envie, très envie de recommencer, très vite!!

Pour l’instant, il a fallu se ré-adapter a la vie en ville, à Barcelona, aux deadlines et aux trucs en cours, famille, maison, etc… il a fallu se re-connecter… Ce n’était pas facile, mais ça y est, toucher ma machine et mon mannequin, m’y ont aidé!!

Allona retournera très bientôt là bas, pour rester quelques mois… et j’irai la voir!!

Hehe

En attendant, retour a mes créations textiles, mes essais et mes sculptures de couturière un peu folle… Avec une robe de mariée au bustier transparent…

14379952_10154061680657620_990030342427664852_o.jpg

Mais un petit coin de mon âme part respirer cet air de temps en temps…

14361367_10154050416532620_7860629491899543330_o.jpg

Besitos!!

Pictures by Sophie, sauf Black and White by Sonja Stich, et mon tattoo by Allona ♥ (tattoo artist: Hernan Chevalie)

Publicités

Chance ou décision… la théorie du chaos (encore)

13613453_10153899443447620_9147648042990651502_o

Je pensais… Ou en suis-je arrivée là? Pourquoi est-ce que j’ai la chance de connaître plein de monde extra, intéressant, généreux, ouverts…

Petit moment philosophique, alors que mes yeux se brulaient sur une jolie broderie, et mes doigts cousaient avec concentration (oui, mes doigts ont une vie pendant que mon cerveau en a une autre)…

Est-ce de la chance? Est-ce ma personnalité? Le monde dans lequel j’ai grandit (ma famille, mes amis)…?

Est-ce que ce n’est pas simplement un petit mélange de tout ça, et cette vision lucide que la vie c’est maintenant, aujourd’hui, et qu’elle n’attend pas, ni des réflexions sur le passé, ni des plans sur le futur…

Il y a sûrement eu un déclic… et même plusieurs… Un moment difficile a l’adolescence, deuil, désillusion, vision un peu trop lucide de la société… Puis un autre déclic très intense, un voyage en Russie, de 3 mois, en Karélie, je parlais russe alors (il faut que je m’y remette! Le castillan a pris toute la place dans mon cerveau!!) Ça fait un moment, environ 20 ans, et la Russie s’était ouverte il y a peu… Tous mes clichés se sont effondrés, ma vision des médias en général, ma vision du monde, de la complexité des personnalités, des histoires de chacun… Une sorte de réflexion comme celle de Virginia Woolf dans Mrs Dalloway… Cette impression intime d’être dans les pensées de chacun, de voir le monde avec leurs yeux… Et puis cette sensation animale, intense, de vivre au jour le jour car on ne sait pas de quoi demain sera fait, de tout donner chaque jour, de ne pas réfléchir a 2 fois si une opportunité se présente… Faire ce que l’on veut, quand on veut…

12314380_10154349967293098_5990358988552863624_o

Une chose est se dire que tout ça est bien joli, mais c’est dur de sortir de sa « fameuse » zone de confort, une autre est de vivre ça dans sa peau, de sentir cette urgence de vivre, cette cruauté du monde, et cette beauté, tout aussi intensément… le désir de vivre. Chaque jour. Cette nécessité. Un peu comme se dire, je peux mourir demain, alors je vis a fond aujourd’hui.

226640_6587862619_9316_n

Et puis j’ai rencontré Claudio, qui a comme il dit gratté la carapace, et m’a sortie de mon image, de ma surface, ce n’était pas toujours agréable, il y a des choses que je ne voulais pas voir de moi même… Mais son amour m’a révélée à moi même… Moins de compromis, plus de vérité, mes envies se sont transformées en actions… Et depuis la naissance de nos enfants, c’est encore un grand pas, vers l’humilité, vers le doute, vers la remise en question… la capacité de se laisser porter, de ne pas contrôler, de ne pas attendre l’approbation des autres…

happyunschoolers.JPG

Ces derniers jours j’ai eu l’honneur d’être interviewée par 2 femmes adorables, qui ont, chacune a leur manière, résumé notre vie… Par Céline Fishelson, et par Leslie Rezzoug, de l’Express… et je me suis posée cette question… Pourquoi ces rencontres, et pourquoi cette chance de connaitre tous ces amis que je rencontre? Alors oui, il y a les choix, les pas que l’on decide de prendre, qui sont souvent risqués, mais qui arrivent a ces promenades avec des individus plein d’amour, qui ont envie de parler, de découvrir, d’écouter… Je suis heureuse d’apprendre des autres chaque jour, et de passer mon expérience a d’autres chaque jour…

Voila, le mot est dit, bonheur. Enthousiasme… le seul chemin a prendre, la seule vérité…

13987894_1159307470799012_1826406890_o

Crédits photos: « Sirènes » by Andreina Mermaid, « cheval libre » by Enrique Ferriz, « amour » et « famille » by Sophie Larcher, et « bonheur a la plage » by Anai.

Merci a tous mes amis, à ma famille, pour marcher avec moi sur ce chemin…

(moment émotion, larmichette)

Besos!!